©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

BIEN PRÉPARER SES MURS AVANT DE PEINDRE


Bien préparer ses murs avant de peindre
5 étapes pour se préparer à repeindre une pièce

Étape 1 : bien préparer la pièce avant de peindre

Débarrasser l'espace de tout meuble, cadres, luminaires, tringles etc., la pièce doit être vide pour plus de facilité et de sécurité.

Protéger la pièce en camouflant le sol avec une bâche qu'il faut scotcher au bas des plinthes.

Démonter chaque prise de courant (après avoir coupé le courant bien entendu) et les camoufler à l'aide d'un petit sac ou de scotch à peindre.

Pour ne pas abîmer le revêtement de sol, apposer éventuellement du feutre absorbant sur la bâche (vendu en rouleau et issus de tissus recyclés) contre les marques d'escabeau ou d'échafaudage.






Étape 2 : bien préparer les murs

Enlever le papier-peint existant.

Il existe plusieurs solutions pour décoller le papier-peint :

- de l'eau tiède avec un peu de produit nettoyant dégraissant à mettre dans un pulvérisateur

- de la vapeur projetée par une décolleuse ou un nettoyeur vapeur muni de l'accessoire adéquat (dans ce cas, attention à ne pas trop humidifier les plâtres).

Une fois humidifié, enlever le papier couche par couche, lé par lé à l'aide d'un grattoir ou d'une spatule plate.

Nettoyer enfin les murs pour enlever les résidus de colle et vérifier qu'il ne reste ni vis, ni pointes.
Lire les recommandations de notre partenaire Galtane

Protéger les menuiseries.

Mettre des bandes de masquage ou des caches sur l'ensemble des menuiseries à protéger : encadrement de portes, moulures, plinthes, etc.

Reboucher les trous et fissures.

Après la dépose du papier existant, il n'est pas rare de découvrir quelques trous ou fissures sur les murs. Il faut donc les reboucher pour avoir un mur lisse.

Il existe plusieurs enduits, dans différents contenants (tube, pot, seringue, etc.) qu'il convient de choisir en fonction de la réparation à effectuer. Il faut savoir que les enduits à l'eau sont majoritairement sans COV. L'étiquette des produits doit être lue avec attention.

Quelques fabricants : Auro, Galtane, Livos, Biorox, Houillère du cruejoules, etc.

Poncer et finaliser les murs à peindre.

Pour atténuer les aspérités dues aux petites réparations, poncer le mur avec un grain fin (120, par exemple).

Aspirer le mur et passer un chiffon humide pour enlever la poussière résiduelle. Il est préférable d'aspirer également le sol pour éviter de soulever celle tombée à terre.
Attendre 24h pour que le mur soit sec et de nouveau absorbant.

Appliquer une couche d'apprêt

Cette couche d'apprêt (ou une couche d'impression écologique) permet de protéger le mur des agressions du temps tout en le laissant respirer.

Des sous-couches écologiques existent, certaines sont spécifiques pour les tâches de moisissure, de nicotine, de rouille ou de suie.

Par exemple, notre partenaire Galtane propose un produit nommé isolan qui correspond aux besoins pré-cités, mais d'autres fournisseurs ont dans leurs gammes ce genre de produit bloquant.
Astuce Travaux Écologiques :

Teinter la sous-couche avec un pigment ocre permet de faire apparaître les petits défauts de rebouchage et de ponçage. Pour avoir un mur parfaitement lisse, recommencer alors les deux derniers points.

Étape 3 - Peindre ses murs

Réchampir au pinceau
Réchampir signifie peindre tout les encadrements, bordures, angles des plafond, plinthes, et menuiseries. Utiliser un pinceau adapté à chaque support confère une meilleur résultat esthétique.
Peindre au rouleau.

Après avoir passé votre rouleau dans la peinture, appliquer la sur le mur d'abord à l'horizontal puis à la vertical. Apposer en couches croisées de haut en bas, cela permet d'unifier le support.

La spécificité des peintures écologiques.

Les peintures bio sont fabriquées avec des huiles, de la craie, des poudres de marbres, des liants comme la résine d'hévéa, des pigments naturels ou ocres. Pour avoir une application homogène, il faut réchampir et rouler tout de suite avec la peinture.

Bien laisser sécher les murs.

Une période de séchage est obligatoire, de 12 h minimum à 24h. Il est préférable de toujours suivre les recommandations du fabricant en lisant les fiches techniques qui vous donnent à la fois la composition des peintures et les conseils de pose).

Conseils Travaux Écologiques :

Ne pas peindre en plein courant d'air.

Eviter les fortes températures, idéalement 15° à 18°.

laissez vos fenêtres fermées (la majorité des peintures bio sont sans odeur et sans COV).

Ce qu'il faut savoir sur les peintures écologiques.

La différence entre les peintures acryliques et écologiques se trouve, entre autres, au niveau des liants qui la compose.
Pour les peintures acrylique ou glycéro, les liants sont d'origine pétrolifère. Une peinture à l'eau ne veut pas dire qu'elle n'est pas exsangue de produits chimiques potentiellement dangereux pour la santé. L'étiquette A+ n'est pas toujours un gage de qualité et d'étique de la part des fabricants de peintures généralistes.

Retrouvez nous sur :
Travaux Ecologiques

https://www.facebook.com/travauxecologiques


Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : mur bien peindre et bien tatouer ;
Discussions
Pas d'avis pour “BIEN PRÉPARER SES MURS AVANT DE PEINDRE”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié